Pays-Bas

Indice des coûts d’entreprise pour 2016

87,7

Classement du pays

3e sur 10

Pays-Bas, PIB par habitant: 52 172 $ US (2014), Taux de croissance du PIB : 1,2 % (2015), Taux de chômage : 6,7 % (Q4/2015), Taux d’inflation : 0,5 % (2015)
Pays et villes1Indice de 2016Rang1Indice de 2014Rang1
Pays-Bas87,7394,53
Amsterdam87,822s.o.
Rotterdam87,521s.o.
1   Résultats d’ensemble pour les pays et les villes. Le rang des Pays-Bas est établi parmi 10 pays en 2016 et en 2014, et celui des villes, parmi 111 villes en 2016 et 107 en 2014.
 
Secteurs d’activitéIndice de 2016Rang2Indice de 2014Rang2
Services numériques82,3392,34
Services liés à la R-D74,0383,72
Services aux entreprises77,8389,44
Fabrication91,6396,93
2   Rang sur 10 pays en 2016 et en 2014.
 
Facteurs de coûts3
  • Dépréciation de la devise de 19,8 % par rapport au dollar américain
  • Augmentation des coûts de main-d’œuvre se situant dans la moyenne de tous les pays à l’étude
  • Coûts liés aux installations plus élevés en 2016, en raison du changement de villes prises en compte dans l’étude (c.-à-d. des grandes villes plutôt que des villes régionales)
  • Modifications apportées aux encouragements fiscaux pour les dépenses de R-D
3   Tendances importantes en matière de coûts entre 2016 et 2014.
 
Sensibilité au taux de change4IndiceVariationRang5
Hausse de 20 %1 $ US = 0,73 €94,4-6,73
Baisse de 20 %1 $ US = 1,09 €83,2+4,53
4   Les scénarios de sensibilité au taux de change se fondent sur une hausse ou une baisse de la devise par rapport au dollar américain.
5   Le rang sur 10 pays suppose une hausse / baisse égale de toutes les devises par rapport au dollar américain.

Pays et villes

Les résultats nationaux pour les Pays-Bas reflètent les résultats combinés de deux grandes villes, soit Amsterdam et Rotterdam. Le total des coûts d’entreprise de ces deux villes est relativement similaire, affichant un écart de seulement 0,3 point de pourcentage. Les Pays-Bas sont le seul pays dont les villes à l’étude diffèrent de celles de l’édition précédente du rapport Choix concurrentiels. Toutefois, les résultats nationaux pour les Pays-Bas continuent d’être comparés aux résultats de l’étude de 2014, car la petite taille du pays fait que les coûts d’entreprise sont relativement homogènes, tant dans les grandes villes que dans les villes régionales. Seuls les coûts liés aux installations affichent des écarts notables entre les grandes et les petites villes.
 

Secteurs d’activité

Dans les quatre secteurs d’activité à l’étude, les Pays-Bas se classent 3e parmi les 10 pays analysés pour tous les secteurs d’activité. Des encouragements importants pour les activités de R-D aux Pays-Bas permettent à ce pays d’obtenir le meilleur avantage en matière de coûts dans le secteur des services liés à la R-D, avec un total de coûts de 26,0 % inférieur à l’indice de base des États-Unis.
 

Facteurs de coûts

L’amélioration de l’indice de coûts pour les Pays-Bas en 2016 est principalement attribuable à la hausse de la valeur du dollar américain par rapport à l’euro en 2015. Cependant, les autres tendances en matière de coûts présentées dans le tableau ont aussi contribué aux résultats d’ensemble des Pays-Bas dans l’étude.
 

Retour à l’index

Téléchargements

Competitive Alternatives 2016

Rapports de l’étude

 

Entreprises commanditaires

Colliers

Colliers International

Lien
MMK Consulting

MMK Consulting

Lien

Communiquez avec KPMG

KPMG

Personnes-ressources chez KPMG

Personnes-ressources